elabo

Alternatives de soin - Complémentarités interculturelles et tabous

21 Mai 2021 - 14H00>17H00 - distanciel

Qu’est-ce qui « fait soin » aujourd’hui ? De plus en plus de personnes combinent des approches thérapeutiques, des plus institutionnalisées aux plus alternatives articulant traditions familiales, spiritualités et médecine conventionnelle. Les recours aux remèdes naturels ou chimiques ne sont pas à opposer aux expériences spirituelles ou symboliques qui soignent. L'assemblage, voire le mélange, de ces pratiques d’ici comme d’ailleurs peuvent relever d’une quête créative, individuelle ou collective, pour se sentir mieux. Même le cloisonnement et les tabous entre ces différentes pratiques offrent des perspectives de coexistence entre des imaginaires d'apparences incompatibles. Si ces croisements peuvent déconcerter les institutions, elles n'en restent pas moins des leviers complémentaires mobilisés par les soignés, que les professionnels de la santé et du social gagneraient à mieux comprendre.

-- inscription obligatoire avant le 17 Mai --

accès online (ZOOM) - lien envoyé le 20 Mai  après inscription via le formulaire en ligne
prix Selon votre conscience et vos possibilités. Les informations pour le paiement vous seront envoyées peu après l’Elabo.
moment Vendredi 21 Mai 2021, de 14h00 à 17h00
informations LE GRAIN asbl - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

programme

14h - Intro : Xavier Briké (Anthropologue, coordinateur du Certificat Santé mentale en contexte social (UCLouvain - Le Méridien)

14h10 - Franchir les gués entre pratiques de soins, sans tomber à l'eau par Olivier Ralet (Ethnothérapeute et formateur en ethnopsychiatrie, philosophe des sciences - ULB)

14h30 - Première table ronde : Deux femmes engagées partagent leurs expériences autour du métissage des soins intra familiaux et intra communautaires en contexte de migration. Elles décriront concrètement l’importance de passer par la porte des rituels traditionnels, d’être dans la curiosité et l’accueil afin de soutenir le métissage des soins.

  • Fatima Maher (entrepreneuse sociale à Bruxelles et au Maroc - Fondatrice de l’Héritage des femmes asbl)
  • Annick-Angélique Umutoni (ethnothérapeute et psychothérapeute auprès des migrant.e.s dans un centre Savoir être à Liège et à Namur, fondatrice de Humura “Ne t’inquiète pas” aisbl, formatrice de prestataires de soins entre ici et le Rwanda)

Animée par Sonia de Clerck (anthropologue et chargée de projet CitiSen - Maison Biloba) et Véronique Georis (directrice AMOS AMO et anthropologue - Le Grain).

15h20 - Pause

15h30 - Seconde table ronde : Échanges entre praticiennes et chercheuses autour de la compréhension de ce qui fait soin, selon les personnes et leurs besoins. Elles aborderont la nécessité de se décentrer, d’accepter la coexistence d’approches thérapeutiques comme forces curatives (par exemple : de l’énergétique pour soigner/aider l’éducatif, le social ; du religieux pour sauver le corps et l’âme…)

  • Christine Grard (infirmière et anthropologue - UCLouvain)
  • Sandrine Dehelt (formatrice en ISP, praticienne en braingym, intégration des réflexes archaïques et bioénergie)

Animée par Béatrice Bosschaert (sociologue et coordinatrice de l’asbl Le Grain) et Justine Masseaux (co-coordinatrice du Certificat Santé mentale en contexte social (UCLouvain - Le Méridien)

16h20 - Débat avec la salle

16h50 - Conclusion Manon Bertha (anthropologue de l’asbl Le Grain)

Une co-organisation :

certificat "santé mentale en contexte social : multiculturalité et précarité" de l'UCLouvainle grain asblmaison Biloba